9e journée: LFC résumé, commentaires, statistiques by Claude Henrot: Man U 1 – LFC 1

Dim 20/10 à 17h30                                                                 

MANCHESTER UNITED 1 – LIVERPOOL 1

 

Premiers points perdus par les Reds. Où d’autre qu’à Old Trafford cette contre-performance pourrait-elle se produire ?

STATS D’AVANT-MATCH


FACE A FACE

# Manchester United est invaincu lors de ses six dernières confrontations, toutes compétitions, contre Liverpool, dont cinq matches de championnat (3 victoires, 2 nuls).
# C’est la plus longue série de matches sans victoire des Reds à Old Trafford depuis la fameuse série noire de 10 matches d’affilée entre 1991 et 2000 sans le moindre succès.
# Le seul revers d’United au cours de ses 10 derniers matches de championnat face à Liverpool date de la saison dernière quand les Red Devils s’inclinèrent 3-1 à Anfield. Défaite synonyme du licenciement de José Mourinho deux jours plus tard.
# Quatre des six plus récentes confrontations en championnat entre les deux « pires ennemis » de PL se sont soldés par des partages, dont trois fois 0-0. Alors que seulement quatre de 36 rencontres précédentes s’étaient terminées sur un score de parité.

Manchester United

# United n’est plus qu’à deux unités d’être la première équipe à marquer 2.000 goals en Premier League.
# Man U n’a plus marqué plus d’un but lors de ses 10 derniers matches de championnat ou de coupe. C’est sa pire série depuis 2007.
# Les Red Devils ont juste gagné deux de leurs 13 derniers matches en Premier League ! (5 nuls, 6 défaites).
# United n’a engrangé que 17 points en 16 matches (48 pts) de l’élite depuis la nomination d’Ole Gunnar Solskjær en tant que manager.
# Si Man U ne remporte pas le match de cet après-midi, il aura réalisé le pire départ en championnat depuis la saison 1986-87. La fameuse saison où  le manager Ron Atkinson dut céder sa place à… Sir Alex Ferguson.
# Face aux clubs du Top 6 en championnat, Marcus Rashford marque en moyenne toutes les 208 minutes alors que contre les moins nantis il ne fait mouche que toutes les 266 minutes.

Liverpool

# Une 18e victoire de rang en championnat permettrait aux Reds d’égaler le record absolu D1/PL établi par Manchester City entre août et décembre 2017.
# Toujours en cas de succès, Liverpool pourrait devenir la 4e équipe à remporter les neuf premiers matches d’un championnat.
# Le seul club qui n’a pas décroché le titre après avoir gagné ses 9 premières rencontres en championnat, est… Manchester United, lequel termina à la 4e place au classement final 1985-86, alors qu’il avait réalisé un retentissant 30/30 (après conversion des pts).
# Attention ! Liverpool ne s’est imposé que deux fois lors de ses 13 derniers matches de PL en déplacement chez des membres du Top 6. Y compris sa victoire à Chelsea le mois dernier…


GRANDES LIGNES



# On peut dialoguer pendant 20 ans à propos des deux décisions défavorables prises par la VAR, cela ne changera rien. Même si cela nous énerve prodigieusement, il faut plutôt évoquer la faible prestation des Reds face à une équipe à la dérive.

# Il y avait bien faute de Lindelöf sur Origi, mais si le Belge n’en avait pas « rajouté » dix couches en se roulant « à la Neymar », la VAR et Martin Atkinson auraient peut-être pris une autre décision.

# Quand les joueurs réaliseront-ils qu’en plongeant pour accentuer une faute commise sur eux, ils incitent le referee à ne pas la siffler ? Ceux qui n’ont jamais arbitré ne peuvent pas comprendre.

# Et ce n’est pas une raison pour laisser filer James, et centrer pour Rashford, lequel a marqué comme à la parade. Où étaient Robertson, van Dijk et Alisson sur cette phase ?

# L’autre décision de la VAR, celle d’annuler le goal de Mané à la 44e est correcte. Sans être en possession des Lois du Jeu, on peut se fier aux explications fournies la semaine dernière sur la chaîne L’Equipe : quand le ballon touche le bras (la main) d’un défenseur après avoir ricoché sur son corps, il n’y a jamais faute. En revanche si c’est dans le rectangle adverse, tout contact du bras (la main) par un attaquant sera sanctionné.
Pourquoi deux poids, deux mesures ? Ne cherchez pas à comprendre !

# Les Reds qui paraissaient sereins et capables de tout contrôler, ont pourtant manqué d’envie et de détermination. Ils avaient moins faim qu’à l’accoutumée. Hormis les dix dernières minutes, leur jeu a manqué de fluidité, de précision et vitesse d’exécution.

# Ces derniers temps, nous avons souvent mis le doigt sur les mièvres prestations de Mo Salah. Reconnaissons qu’il a manqué face à la faible équipe de Man U. L’Egyptien aurait probablement amené plus de vivacité à l’attaque des Reds au sein de laquelle Origi a été insuffisant, Firmino moins présent que d’hab et Mané moins efficace. Nous attendons avec curiosité les notes des spécialistes anglais à paraître lundi matin.

# Quand nous avons vu monter Lallana, nous avons fait la grimace et envoyé ce texto : « Pourquoi pas un homme de caractère comme Milner ».
« D’ailleurs, on aurait besoin de onze Milner », avons-nous ajouté.
Nous savions bien peu que 14 mins plus tard, Lallana allait arracher une égalisation inespérée.

# Même question que pour le goal de Man U, où était la défense locale sur le centre de Robertson qui a permis à Lallana d’inscrire le but le plus facile de sa carrière ?

# Deux points perdus, ce n’est pas dramatique quand on en compte encore six d’avance sur son plus proche poursuivant. Il faudra juste se reprendre dimanche prochain lors de la venue des Spurs, autre équipe en souffrance, pour repartir de plus belle vers la quête du Graal.

                                                  
Technique

 
                                               
COMPOS
MAN UTD : De Gea ; Wan-Bissaka, Lindelöf, Maguire, Rojo, Young ; A. Pereira (90e+4), Fred, McTominay ; Rashford (84e Martial), James
L’POOL
 (4-3-1-2) : Alisson ; Alexander-Arnold, Matip, van Dijk, Robertson ; Henderson (71e Lallana), Fabinho, Wijnaldum (82e Keita) ; Firmino ; Mané, Origi (60e Oxlade-Chamberlain)

Technique
73.737 spectateurs  – Ref : Martin Atkinson

Buts (assists) : 36e Rashford (James) 1-0, 85e Lallana (Robertson) 1-1
Penalty manqué : –
Jaune : 1 (0-1) Fabinho (L)
Exclusion : –
Temps additionnel : 1’ + 5’


Man of the Match : Marcus RASHFORD (MU)

Belges : Origi (LFC) titulaire, remplacé 60e / A. Pereira (MU) titulaire, remplacé 90e+4                                                                   

Ex-étrangers JPL : –

 

Stats du match
                   
MAN U / LFC

Possession : 32 % / 68 %

Tirs au but : 7 – 10    

Dont cadrés : 2 – 4
Touchés : 506 – 837
Passes : 300 – 648
Tacles : 11 – 18
Dégagements : 29 – 16

Corners forcés : 3 – 1                                

Fautes commises : 6 – 14


FACTS & FIGURES POST-MATCH


# Liverpool n’a pas gagné pour la 18e fois d’affilée. Ne pas prendre les trois points ne lui était pas arrivé depuis le nul blanc à Everton en mars dernier. Adieu au record de Manchester City (18 victoires de rang, établi en décembre 2017).
# Hormis Aston Villa, aucune équipe n’a laissé échapper autant de points en PL, après avoir mené au score, que Manchester United (8 pts).
# United a enregistré son 2e plus faible pourcentage en termes de possession (32,1%) dans un match de Premier League à domicile depuis 2003-04. Son pire record est de 32,06 % contre… Liverpool en mars 2018.
# Cinq des sept derniers matches entre Man U et LFC en Premier League se sont soldés par des partages. Et une victoire pour chacun. Alors que seulement 4 nuls avaient été enregistrés au cours de leurs 36 confrontations précédentes.
# Deux joueurs anglais ont marqué pour les clubs rivaux (Rashford et Lallana) pour la première fois en championnat depuis novembre 2001  (David Beckham et Michael Owen).
# Depuis le départ de la saison passée, Liverpool a marqué à 28 reprises au cours du dernier quart d’heure. Davantage que toutes les autres équipes.
# Ole Gunnar Solskjaer, le boss de Man Utd, est le seul manager que Jürgen Klopp a rencontré plus d’une fois en PL sans l’avoir jamais battu (2 matches, 2 nuls).
# 35% des 31 buts marqués par Marcus Rashford en Premier League pour Manchester United l’ont été face à des membres du ‘Big Six’ (11/31). Voilà qui nous change des stats de Lukaku !
# Adam Lallana a fait mouche pour la première fois en l’espace de 29 présences en PL. L’ex-Saint avait marqué son dernier but en mai 2017 contre Middlesbrough.
# Depuis l’entame de la saison 2017-18, Andrew Robertson a enchaîné 19 assists en championnat. Plus que n’importe quel autre défenseur de PL.


                                                  
Pour suivre…

Mer 23/10 à 21h00
CL – J04                                                                        RC GENK – LIVERPOOL

Dim 27/10 à 17h30
PLJ10                                                            LIVERPOOL – TOTTENHAM HOTSPUR




Laisser un commentaire