Commentaires, techniques et analyse de la 20e journée de Premier League par Claude Henrot

Ce VAR en question...

20e JOURNEE PREMIER LEAGUE

 

LES NEUF AUTRES MATCHES

 

 

GRANDES LIGNES

Après Javi Gracia (Esp-Watford) le 07/09, Mauricio Pochettino (Arg-Spurs) le 19/11, Unai Emery (Esp-Arsenal) le 29/11, Quique Flores (Esp-Watford) le 01/12 et Marco Silva (Por-Everton) le 05/12,

« Gentleman Manuel » n’a pas survécu à la 10e défaite des Hammers.
 Le Chilien est le 6e manager de PL viré cette saison. Tous sont latins ou super-latins !
Amazing isn’t it ? Attention Guardiola, Mourinho et tutti quanti… 
J J

Excellente opération pour un Watford new look qui se rapproche à deux unités de très, très vilains Villans.

Samedi soir, Man Utd n’était plus qu’à un point de Chelsea et de la qualif pour la CL.
Spurs & Wolves étaient dans leur sillage mais cinq des dix premiers classés doivent encore jouer ce dimanche.


Hormis Arsenal, remplacé par Leicester, le Big Six s’est lentement mais sûrement reconstitué en tête du classement. Mais il s’étire sur 22 points, voire davantage, puisque Liverpool doit encore jouer deux fois !

Help ! On n’en peut plus…

Une vraie overdose nous taraude le moral au point de songer à arrêter de suivre ce sport devenu incongru et d’une injustice crasse.
Overdose ? Non pas parce que nous regardons trop de matches (30 en 8 jours et ce n’est pas fini…) mais bien par les décisions aberrantes prises par la VAR, une fois encore superstar – non désirée, ni invitée – de cette fin d’année.

Des buts parfaitement valables refusés pour des hors jeu de l’épaisseur d’un cheveu (et ce n’est même pas certain), des pénos à retirer aussi pour une histoire de mm, d’autres penalties flagrants non accordés (sur Almiron), des cartons jaunes erronés aux victimes de simulations (McNeil et Mariappa, pour ne citer qu’eux) et une exclusion scandaleuse.

Et pendant ce temps, RIEN n’est fait pour rendre le football moins sale en sanctionnant les éternels tricheurs qui nous écœurent et pourrissent le jeu, l’arbitrage et, dans une moindre mesure, notre loisir préféré.

Ce week-end, les injustices n’ont jamais été aussi flagrantes et insoutenables. Cette maudite VAR a volé deux points à Norwich et à Palace. Heureusement Brighton, lui, a gagné malgré un but valable refusé. Watford – à 10 pendant 40 mins – l’a emporté également, bien que Mariappa ait été exclu pour une faute non commise sur Lansbury triste auteur d’une simulation grotesque.

Les plongeons incessants de Grealish, Wesley (Villa) et de James (Man U), en compétition avec Rose (Spurs) pour le titre du joueur le plus vicieux de PL, nous donnent la nausée. Avec ses allures d’enfant de chœur, Kane (Spurs) n’est pas mal non plus.

 
Au lieu de s’acharner sur des off-side imperceptibles à l’œil nu et même sur les vidéos qui nous sont présentées comme… preuves (?), au lieu de s’obstiner à débusquer des gardiens qui arrêtent des pénos mais dont le pied aurait quitté la ligne de but depuis 1/100 de seconde, la VAR ferait mieux de sanctionner – lourdement – tous ces fossoyeurs du football. Elle en a la possibilité mais préfère fermer les yeux sur ce qui devrait être son devoir.


Aussi, pour que cesse cette mascarade que plus personne – sauf les écervelés – ne supporte, suggérons-nous aux clubs de PL de s’unir pour faire la grève en revendiquant la suppression de cette pratique anti-football. Il faut agir sans attendre le terme de l’ « expérience VAR » programmée fin de saison 2020-21. C’est trop tard !
Le jeu doit reprendre ses droits, et vite, avant que l’injustice ne devienne la norme et que le public, enfin celui qui est un rien sensé, se tourne vers d’autres distractions plus saines.


Hélas, les dérives du foot vont encore beaucoup plus loin. A cet égard, nous vous conseillons la lecture de deux livres révélateurs :

 

Football, la mauvaise passe par Bernard Pascuito, chez First Document. Racket, corruption, dopage, violence, simulations ont défiguré le plus beau jeu du monde.


Et

Lettre aux assassins du football par Jean Bruno, chez Filipacchi. Révolte au nom de tous ceux qui ressentent la même amertume et ont le même goût de cendre en bouche. Il n’y a pas de crime sans mobile. Se taire est un plus grand crime encore.


                                                                                           @§#§@
Sam 28/12 à 13h30

                                                 BRIGHTON & HOVE ALBION 2 – BOURNEMOUTH 0

Petit derby de la côte Sud pour le dernier vol de l’année des Seagulls à l’Amex, mais rencontre agréable à suivre. Nette supériorité de la bande à Graham Potter qui confirme à chaque sortie sa volonté d’équipe offensive. Toujours décimée par les blessures, celle des Cherries était trop légère devant. Hormis leur but, deux hommes se sont mis en évidence, chacun une mi-temps, l’Iranien Jahanbakhsh abonné au banc, et l’Australien Mooy, prêté par Huddersfield. Une fois n’est pas coutume, Leandro Trossard a disputé tout le match et en a profité pour délivrer un assist.
 
Technique

30.441 spectateurs  – Ref : Paul Pierney

Buts (assists) : 3e Jahanbakhsh (Maupay) 1-0, 79e Mooy (Trossard) 2-0
Penalty manqué : –
Jaunes : 2 (0-2) S. Cook, Billing (Bo)
Exclusion : –
Temps additionnel : 1’ + 4’   


Man of the Match 
:  Aaron MOOY (BHA)                                   

Belge : Trossard (BHA) titulaire 90’                                                                     

Ex-étrangers JPL : Danjuma (Bo) blessé ; Begovic (Bo) non repris   

 

Stats du match

Possession : 55 % / 45 %                                            

Tirs au but : 16 – 10        

Dont cadrés : 6 – 2
Corners forcés : 9 – 2                                 

Fautes commises : 8 – 11    
                                                                       
Sam 28/12 à 16h00
                                                                NEWCASTLE UNITED 1 – EVERTON 2

                                                                      Six sur six pour Don Carlo
Technique

52.211 spectateurs  – Ref : Lee Mason

Buts (assists) : 13e Calvert-Lewin (-) 0-1, 56e Schär (Carroll) 1-1, 64e Calvert-Lewin (Richarlison) 1-2 
Penalty manqué : –
Jaunes : 4 (2-2) Hayden, Joelinton (NU) / Davies, Calvert-Lewin (E)
Exclusion :
Temps additionnel : 1’ + 4’       


Man of the Match 
: Dominic CALVERT-LEWIN (E)                                      

Belges : –                                                             

Ex-étrangers JPL : –    

 

Stats du match

Possession : 42 % / 56 %                                            

Tirs au but : 20 – 22        

Dont cadrés : 5 – 9
Corners forcés : 5 – 8                                  

Fautes commises : 13 – 13    

                                                             SOUTHAMPTON 1 – CRYSTAL PALACE 1

Deux cadeaux au secours des Saints : un but de Meyer refusé par la VAR et une passe suicide en retrait de Martin Kelly exploitée par Danny Ings. Deux anciens Reds !

Technique

31.108 spectateurs  – Ref : Andy Madley

Buts (assists) : 50e Tomkins (Milivojevic) 0-1, 74e Ings (-) 1-1
Penalty manqué : –
Jaunes : 3 (1-2) Ward-Prowse (S) / Milivojevic, McArthur (CP)
Exclusion : –  
Temps additionnel : 1’ + 4’       


Man of the Match 
: Vicente GUAITA (CP)                                   

Belges : Benteke (CP) blessé                                                                       

Ex-étrangers JPL : Djenepo (S) sub, monté 63e / Milivojevic (CP) titulaire 90’ ; Kouyaté (CP) sub, monté 84e

 

Stats du match

Possession : 60 % / 40 %                                            

Tirs au but : 14 – 5        

Dont cadrés : 5 – 2
Corners forcés : 12 – 4
                                

Fautes commises : 13 – 7    

                                                                 WATFORD 3 – ASTON VILLA 0

Les Hornets de Nigel Pearson sur la bonne voie du maintien après une victoire indiscutable qui plonge les imbuvables Villans – l’instar de leur capitaine – dans la tourmente.

Technique

21.348 spectateurs  – Ref : Simon Hooper

Buts (assists) : 42e Deeney (-) 1-0, 67e Deeney (pen) 2-0, 71e Sarr (Capoue) 3-0
Penalty manqué : –
Jaunes : 6 (5-1) Mariappa (x2), Capoue, Sarr, Deeney (W) / Grealish (AV)
Exclusion : 57e Mariappa (W) 2e jaune… scandaleuse, le Hornet n’a même pas touché Lansbury, son adversaire-tricheur !
Temps additionnel : 3’ + 6’      


Man of the Match 
: Ismaila SARR (W)                                     

Belges : Kabasele (W) titulaire 90’ / Engels (AV) non repris                                                                    

Ex-étrangers JPL : Cathcart (W) titulaire, remplacé 85e / Heaton et Wesley (AV) titulaires 90’ ; Trézéguet et Nakamba (AV) subs 90’ ; Kalinic (AV) non repris    

 

Stats du match

Possession : 49 % / 51 %                                            

Tirs au but : 20 – 11         

Dont cadrés : 6 – 2
Corners forcés : 6 – 3                                 

Fautes commises : 16 – 9    
                                                       
Sam 28/12 à 18h30
                                                       NORWICH CITY 2 – TOTTENHAM HOTSPUR 2

                                   Les Canaries, éternelles victimes d’injustices de tous poils. Ou de plumes, c’est selon
Technique

27.072 spectateurs  – Ref : Kevin Friend

Buts (assists) : 18e Vrancic (Buendia) 1-0, 55e Eriksen (CF direct) 1-1, 61e Aurier (own goal) 2-1, 83e Kane (pen) 2-2 
Penalty manqué : –
Jaunes : 6 (3-3) Krul, Lewis, Vrancic (NC) / Lucas Moura, Eriksen, Alderweireld (TH)
Exclusion : –
Temps additionnel : 2’ + 7’        


Man of the Match : Christian ERIKSEN (TH)                                    

Belges : Alderweireld (TH) titulaire 90’ ; Vertonghen (TH) titulaire, remplacé 46e                                                                   

Ex-étrangers JPL : Wanyama (TH) blessé    

 

Stats du match

Possession : 41 % / 59 %                                            

Tirs au but : 5 – 15         

Dont cadrés : 2 – 7
Corners forcés : 4 – 6                                 

Fautes commises : 12 – 10    
                                                                              

                                                         WEST HAM UNITED 1 – LEICESTER CITY 2

   Viré, Manuel Pellegrini céde sa place au revenant et souriant David Moyes. Non, vous ne rêvez pas.


Technique

59.919 spectateurs  – Ref : David Coote

Buts (assists) : 40e Iheanacho (A. Perez) 0-1, 45e Fornals (Felipe Anderson) 1-1, 56e D. Gray (A. Perez) 1-2   
Penalty manqué : 12e D. Gray (LC) arrêt Fabianski
Jaunes : 5 (4-1) Diop, Fabianski, Masuaku, Rice (WHU) / Choudhury (LC)
Exclusion :
Temps additionnel : 3’ + 4’       


Man of the Match 
: Demarai GRAY (LC)                                  

Belges : Tielemans (LC) sub 90’ ; Praet (LC) non repris                                                                   

Ex-étrangers JPL :  Evans (LC) titulaire 90’ ; Ndidi (LC) sub, monté 70e   

 

Stats du match

Possession : 43 % / 57 %                                            

Tirs au but : 14 – 13         

Dont cadrés : 4 – 8
Corners forcés : 5 – 5                                 

Fautes commises : 16 – 4    

Sam 28/12 à 20h45
                                                            BURNLEY 0 – MANCHESTER UNITED 2

Daniel James est mort CINQ fois en 90 mins. Quelques secondes après autant d’interventions de son staff médical (= un énorme gain de temps), il courait comme un lièvre. Comme tous les autres refs, Mike Dean s’est laissé berner à chaque simulation. Tout va bien, l’école du vice bat son plein même pour les surdoués genres ce jeune Gallois, Maddison, Grealish, Guendouzi, Richarlison et autre Wesley, tous disciples de Maître Rose, orfèvre en la matière.

Technique

21.924 spectateurs  – Ref : Mike Dean

Buts (assists) : 44e Martial (A. Pereira) 0-1, 90e+5 Rashford (James) 0-2 
Penalty manqué : –
Jaunes : 7 (4-3) Bardsley, Mee, Taylor, McNeil (B) / Williams, Fred, Lingard (MU)
Exclusion :
Temps additionnel : 3’ + 5’      


Man of the Match 
: Andreas PEREIRA (MU)                                   

Belge : A. Pereira (MU) titulaire, remplacé 73e                                                                       

Ex-étrangers JPL : Vydra (B) non repris    

 

Stats du match

Possession : 38 % / 62 %                                            

Tirs au but : 8 – 14         

Dont cadrés : 1 – 5
Corners forcés : 5 – 4                                 

Fautes commises : 17 – 10    

Dim 29/12 à 15h00
                                                                      ARSENAL 1 – CHELSEA 2

L’Arsenal d’Arteta a retouvé une vraie équipe de combattants sous l’impulsion d’un Özil ressuscité. Las, elle n’a pu soutenir le rythme infernal qu’elle s’était imposée et les Blues l’ont coiffée dans les dernières minutes.


Technique

60.309 spectateurs  – Ref : Craig Pawson (excellent)

Buts (assists) :  13e Aubameyang (Chambers) 1-0, 83e Jorginho (Mount) 1-1, 87e Abraham (Willian) 1-2
Penalty manqué :
Jaunes : 9 (5-4) David Luiz, Torreira, Guendouzi, Maitland-Niles, Lacazette (A) / Rüdiger, Kanté, Mount, Jorginho (C)
Exclusion : –
Temps additionnel : 5’ + 7’        


Man of the Match 
: JORGINHO (C)                                   

Belges : Batshuayi (C) sub 90’                                                                   

Ex-étrangers JPL : –   

 

Stats du match

Possession : 42 % / 58 %                                            

Tirs au but : 7 – 13         

Dont cadrés : 2 – 4
Corners forcés : 2 – 3                                 

Fautes commises : 13 – 19 

Dim 29/12 à 19h00

                                                      MANCHESTER CITY 2 – SHEFFIELD UNITED 0

En plus du but de Mousset annulé par la VAR (1 cm hors jeu), Il a fallu que M. Kavanagh se trouve en plein dans le chemin d’une combinaison des Blades pour que KDB surgisse pour servir Agüero. Et ensuite sorte le grand jeu pour doubler l’écart.
L’ami Fred Waseige nous a bien fait rire dans son commentaire : « On ne compte plus les mauvaises passes de Kevin. Il en a bien fait trois. Autant que lors des six mois précédents ! » 
J
Il est vrai que les acteurs de PL ne sont pas cuits, ils sont tous carbonisés. 
L


Allez, HAPPY NEW YEAR mates.

Technique

54.512 spectateurs  – Ref : Chris Kavanagh

Buts (assists) : 52e Agüero (De Bruyne) 1-0, 82e De Bruyne (Mahrez) 2-0
Penalty manqué : –
Jaunes : 2 (1-1) Bernardo Silva (MC) / Stevens (SU)
Exclusion :
Temps additionnel : 1’ + 4’     


Man of the Match 
: Kevin DE BRUYNE (MC)                                  

Belges : De Bruyne (MC)  titulaire 90’                                                                      

Ex-étrangers JPL : Verrips (SU) sub 90’    

 

Stats du match

Possession : 73 % / 27 %                                            

Tirs au but : 16 – 8         

Dont cadrés : 4 – 0
Corners forcés : 8 – 5                                 

Fautes commises : 5 – 6    

                                                                                           @§#§@

But belge 1 : Kevin De Bruyne (MC), le 2-0 face à Sheffield United.  
Assists belges 2 : Andreas Pereira (MU) pour Martial, sur le 0-1 à Burnley ; Kevin De Bruyne (MC) sur le 1-0 vers Agüero pour le 1-0 contre les Blades.
Belges « Man of the Match » 2 : Andreas Pereira (MU) à Burnley et Kevin De Bruyne (MC) contre Sheffield Utd

Laisser un commentaire