22e Journée: Tottneham 0 – LIVERPOOL 1 : résumé, commentaires, statistiques by Claude Henrot.

Published by Michel Mawet on

22e JOURNEE PREMIER LEAGUE

 

 

Le prono de « Lawro » : TOT – LFC  1 – 2

 

Sam 11/01 à 18h30

TOTTENHAM HOTSPUR 0 – LIVERPOOL 1

TEAM NEWS

Si la plupart des titulaires, mis au repos à l’occasion de la FA Cup effectueront leur retour, James Milner et Naby Keita sont toujours blessés. Dejan Lovren et Fabinho devraient être prêts pour affronter Manchester United le prochain weekend, mais Joël Matip restera encore indisponible.

STATS D’AVANT-MATCH

FACE A FACE
# L’unique succès de Tottenham lors de ses 14 dernières rencontres de Premier League avec Liverpool date d’octobre 2017 à Wembley. Sinon le bilan des Londoniens est vraiment pauvre : 4 partages et 9 défaites.
# Les six derniers déplacements des Reds en championnat chez les Spurs se sont soldés par 3 victoires et 2 nuls. Ils succédaient à une série de 5 revers d’affilée des Reds !

SPURS
# Tottenham n’a gagné qu’une fois au cours de ses 4 derniers matches de Premier League.
#
Les Spurs pourraient aligner une 4e sortie sans victoire pour la première fois depuis novembre 2016.
# Ils n’ont engrangé qu’un point sur les 15 possibles face à des équipes mieux classées. C’était au mois d’août lors du partage (2-2) à Man City.
# Et n’ont pas remporté un seul des 11 derniers matches face à des formations du Top 6 (3 nuls, 8 revers).
# Depuis l’arrivée de José Mourinho, Hotspur n’a conservé qu’un seul clean sheet en 11 rencontres.
#
D’ailleurs TH détient, à égalité avec Norwich, le record du plus petit nombre de clean sheets en PL : 2.
# En l’absence de Harry Kane cette saison (4x), les Londoniens n’ont jamais gagné. Pire, ils n’ont remporté qu’un seul match sur les 12 dernières absences de leur buteur.

LIVERPOOL
# Un succès de Liverpool à Tottenham serait synonyme d’un total de 61 pts sur 63 qui éclipserait le record de Man City (59) établi en 2017-18. Les Reds atteindraient le nombre significatif de 38 matches sans défaite, soit l’équivalent d’une saison complète.
# Les Reds restent sur une série de 11 victoires de rang en Premier League, agrémentées de 28 goals..
# Leur bilan de 19 victoires et un partage en 20 sorties en PL égale le record établi par Man City en 2017-18.
# Liverpool pourrait devenir le premier club des 5 grands championnats européens à remporter 20 de ses 21 premiers matches d’une saison.
# LFC est invaincu au cours de ses 8 derniers déplacements à Londres dans le cadre de la PL : 5 succès, 3 partages). Il pourrait aussi aligner une 4e victoire d’affilée pour la première fois depuis… octobre 1989 !
# Les hommes de Klopp ont marqué au cours de 29 rencontres de rang. La meilleure perf en PL depuis la série de 36 matches à l’actif de Man United en novembre 2008.
# Pas moins de 16 joueurs différents ont marqué au moins une fois pour le club. Soit trois de plus que n’importe quelle autre équipe de PL.
# Sadio Mané est son joueur le plus efficace avec 6 buts et 5 passes décisives au cours de ses 9 dernières présences.
# Avec 8 assists, Trent Alexander-Arnold occupe la 2e position au classement des passeurs. Seul Kevin De Bruyne (Man City) fait mieux : 12.
# Alisson Becker a sauvé 81% des frappes qui lui ont été adressées.

 

°o0O§O0o°

 

COMPOS

SPURS : Gazzaniga ; Tanganga, Alderweireld, D. Sanchez, Rose (69e Lamela) ; Aurier, Eriksen (69e Lo Celso), Winks ; Lucas Moura, Alli ; Son Heung-Min
Manager : José Mourinho (Por)

L’POOL : Alisson  8 ; Alexander-Arnold  7, Gomez 7 , van Dijk 8 , Robertson 6 ; Oxlade-Chamberlain 6 (61e Lallana 7), Henderson 7, Wijnaldum 9 (MOTM) ; Firmino 8 ; Salah 8 (90e+1 Shaqiri), Mané 8 (81e Origi 7)
Manager : Jürgen Klopp (All)
Notes des Reds attribuées par This is Anfieldd

Technique
61.023 spectateurs  – Ref : Marin Atkinson
But (assist) : 37e Firmino (Salah)
Penalty manqué : –
Jaunes : 2 (0-2) Gomez, Oxlade-Chamberlain (L) 
Exclusion : –
Temps additionnel : 3’ + 4’   

Man of the Match
 : Georgino WIJNALDUM (L)
Belges : Alderweireld (TH) titulaire 90’ ; Vertonghen (TH) sub 90’ / Origi (L) sub, monté 81e
Ex-étrangers JPL : Wanyama (TH) blessé

Stats du match
                            TH/LFC
Possession : 33 % / 67 %
Tirs au but 
: 14 – 13
Dont cadrés
 : 4 – 7
Corners forcés 
: 4 – 3
Fautes commises : 4 – 8

Passes 
: 369 – 777
Longues passes : 47 – 49
% passes abouties : 78,3 % / 87,0 %
Duels gagnés 
: 43 % / 57 %
Dont aériens : 43,5 % / 56,5 %
Interceptions 
: 12 – 4
Centres : 10 – 18
Dont aboutis :  % / %
Tackles
: 12 – 20
Dont réussis : 75 % / 55 %
Dégagements : 39 – 9

°o0O§O0o°

Un grand merci à l’ami Raspi qui m’a fait le plaisir de se charger des commentaires de l’affiche incontestable de la 22e journée. Cela me permet d’épargner des yeux souffrants de la cataracte (cela est banal) mais inopérables pour cause des deux cornées déformées. Je ne peux non plus changer les verres de mes « glasses » car mon ophtalmo, que je retrouve ce mardi au CHU, ne peut me garantir une amélioration de ma vision à cause de la fluctuation constante de mon diabète mal maîtrisé. Compliqué tout ça, hein mates ! Mais c’est surtout frustrant de ne pas être toujours en mesure d’assumer l’objectif que je me suis fixé. Par amour des Reds et de leurs fans.

Un samedi de feu.
Pas toujours très optimiste, on peut dire que ce déplacement à Tottenham, je le sentais plutôt bien… pour une fois. Papy Claudius peut en attester…

0-1 après la sensation Southampton (0-9 à l’aller pour les distraits !). Ça me rappelle qu’en 1980 le Winterslag de Robert Waseige avait battu le Standard de Happel 1-0 après avoir pris un 12-0 (record toujours en cours) à Sclessin à l’aller, avec un Gerets fou de rage parce que Waseige la saison précédente lui avait retiré le brassard de capitaine…
Tout roule avant le match de City cet après-midi.
Comme le dit Klopp : « On ne joue pas pour les records mais pour gagner ».
Ben quand les deux vont ensemble, no souci…
Les Reds ont maîtrisé 70 minutes de match (67% de possession de balle en déplacement chez un supposé Top 6 – sacré José).
Un peu comme la finale de Madrid où l’on n’avait pas vu les Spurs pendant les trois-quarts du match avant de commencer à tirer et cadrer un peu plus pour donner l’illusion qu’il y a vraiment eu match (ndlr : ça peut être facilement 0-2 à un moment donné)
Tottenham – sans Kane il faut insister – n’a pas ciblé ses trois meilleures possibilités par Dele Alli, Heung-Min Son et surtout Giovani Lo Celso (l’international argentin de 23 ans prêté par le Real Betis) dont la planète se demande encore comment il a pu mettre le ballon à côté. On ne parlera plus de chance du champion mais de maladresse des rivaux.

 L’interview de Klopp

 Sur la victoire et comment Liverpool a dû l’obtenir… 

Nous avons dû jouer pour cela – et à la fin, nous avons dû nous battre pour cela, très fort. Nous aurions pu terminer ce match plus tôt. Nous aurions dû, je dirais ; les chances étaient claires. Il y a eu des moments où nous n’avons pas eu d’occasions, mais je dirais que c’était des occasions qui, en général, devaient être à 100 %. Je pense que nous avons pratiqué un football exceptionnel pour amener Robbo sur la ligne de touche, mais nous n’avons pas trouvé le joueur libre ou le défenseur a bloqué le dernier ballon. Nous aurions pu faire mieux dans ces moments-là, mais ce n’était alors que 1-0 et c’est normal. Contre une équipe comme Tottenham, ce n’est pas décidé et au final, nous avons eu besoin de chance dans une situation et d’Alli dans deux autres trois situations. Jusqu’à la 72e ou 73e minute, je crois, nous avions 77-80 % de possession de balle. C’est donc un grand défi de venir ici et d’avoir cette quantité de possession en sachant la qualité de contre-attaque de ces joueurs sur le terrain. C’était intense, vraiment, mais je pense que nous avons mérité les trois points. Ce n’était pas notre meilleur match jusqu’à présent, mais c’était un très bon match et, comme je l’ai dit, nous avons pratiqué un très bon football dans les différents compartiments du jeu et, au final, une bonne bagarre. Tout va bien. 

Sur la performance de Firmino et son but décisif…

Quand je suis allé le voir et que j’ai voulu le serrer dans mes bras après le match, il a voulu s’arrêter et parler en premier. Il a dit : “Je sais que j’aurais dû marquer plus de buts”… ce n’était absolument pas ce que je voulais dire ! C’est probablement vrai, mais je ne le savais même pas exactement. Il aurait dû le faire immédiatement à la première occasion (2e min): c’était un jeu brillant, puis il frappe,  le gardien de but est battu mais le jeune Tanganga sauve sur la ligne et au rebond, Oxlade frappe le poteau. Oui, c’est un super joueur, super. Je ne le dis pas pour la première fois et j’espère ne pas le dire pour la dernière fois. Il est assez impressionnant.

 Sur le total de points record de Liverpool après 21 matchs de championnat…

 Ecoutez, j’essaie vraiment de répondre de manière appropriée, mais quand quelqu’un m’a dit que je ne ressentais rien. Ce n’est pas comme ça. Je suis dans le football depuis environ 50 ans et si quelqu’un m’avait dit que cela arriverait un jour, j’aurais probablement dit que ce n’est pas possible. Maintenant que c’est arrivé, je ne ressens plus rien. Je ne sais pas exactement ce qui ne va pas chez moi, mais c’est vraiment cool et c’est exceptionnel. En faisant une sorte d’analyse après le match, J’ai dit aux garçons, ce que nous aurions dû faire mieux, mais bien sûr, je sais que si c’était facile d’aligner ce genre de série de victoires, alors beaucoup d’autres équipes l’auraient fait. C’est évidemment très exceptionnel, mais nous n’avons pas réfléchi une seconde avant le match, je n’y ai pas pensé, et après le match, quelqu’un a dû me le rappeler. C’est évidemment exceptionnel, mais si cela reste en l’état, je pourrai y penser dans les cinq prochaines années, après cinq ans environ. 

Pour l’instant, je peux simplement dire que ce que nous essayons de faire avec tout ce que nous avons, c’est encore de créer la base pour le reste de la saison encore assez long et nous avons beaucoup de matchs difficiles à jouer, le prochain – Man Utd – sera particulièrement difficile et nous devons nous assurer d’être prêts pour cela. Aujourd’hui, c’était difficile, nous nous sommes compliqué la vie parce que nous n’avons pas concrétisé, mais il ne faut pas oublier ou sous-estimer la qualité de l’autre équipe. C’est normal qu’ils reviennent dans le jeu comme ça et je suis vraiment heureux. Et je dois dire que ce stade, c’est autre chose. Merci beaucoup à celui qui a construit ce stade, car le vestiaire extérieur est probablement le meilleur du championnat. Merci beaucoup que quelqu’un ait commencé cela car d’autres clubs, lorsqu’ils rénovent leur stade, réduisent le vestiaire extérieur. C’est exceptionnel, merci beaucoup.

La suite ?
Un peu de tout mais surtout des chiffres où il est question de Carragher, des records de points (au départ d’une saison, sur une durée de 38 journées) et surtout, ce qui nous a tous échappé, rejoindre le record de Liverpool …1933/34 (même Claude n’était pas né. De peu, certes)!
Sans oublier José qui a perdu son ‘Mojo’ (20 buts concédés en 13 matches) et surtout qui doit encore s’incliner devant Sir Klopp (2 victoires en… 10 matches) ! 

Not just an English record

Les meilleurs départs dans le foot anglais

Team

Season

Points (*based on 3pts for a win)

Record

Liverpool

2019-20

        61

W20 D1 L0

Manchester City

2017-18

        59

W19 D2 L0

Chelsea

2005-06

        58

W19 D1 L1

Tottenham

1960-61

        56*

W18 D2 L1

Preston

1888-89

        55*

W17 D4 L0

Et dans les autres grands championnats européens

League

Team

Season

Points

Record

Ligue 1

Paris St-Germain

2015-16

    57

W18 D3 L0

Serie A

Juventus

2018-19

     59

W19 D2 L0

Bundesliga

Bayern Munich

2013-14

     59

W19 D2 L0

La Liga

Barcelona

2010-11 & 2012-13

    58

W19 D1 L1

 Invincibles

39 matches sans défaite est désormais la plus longue série d’invincibilité de Liverpool. Elle bat celle de 37 matches établie en 1894, sous les tout premiers managers de l’histoire du club – William Barclay et John McKenna – mais cette épopée se passait en  Lancashire League puis les 2e et 1re divisions de la Football League.
Liverpool a empilé 104 points en 38 matches, soit 33 succès et cinq partages.

Va-t-on vers un record de précocité du sacre ?

S’il continuait sur ce rythme infernal en remportant tous ses 17 derniers meetings, Liverpool terminerait avec 112 points.
En remportant ses 17 derniers matches, Manchester City est l’équipe qui peut terminer le plus près des Reds avec un total de 95 pts.
Liverpool peut donc se permettre de perdre 5 fois sur 17.
Le champion de Premier League le plus précoce n’est autre que Manchester United version 2000-01 assuré du titre dès le 14 avril.
Si les Reds continuent à tout gagner, la date la plus précoce possible serait le 11 avril.

STATS EN VRAC 

# 5 – Roberto Firmino a marqué 5 goals au cours de ses 6 dernières présences TCC, soit autant que lors de ses 30 matches précédents !
# 11/01 – C’est la date où Jamie Carragher a effectué ses grands débuts en championnat pour Liverpool face à West Ham. Jamie a disputé plus de matches de Premier League pour les Reds (508) que n’importe quel autre joueur.
# 104LFC a accumulé 104 pts au cours de ses 38 derniers matches de Premier League matches (V33 N5 D0). C’est le nouveau record dans l’histoire de la compétition en 38 matches. Il efface des tablettes les 102 points engrangés par Man City (2017-2018) et Chelsea (2005).
# 20 – Tottenham a déjà encaissé 20 goals en 13 matches, TCC, sous José Mourinho. Son record négatif en ce laps de temps. Souvenez-vous que lors de son 1er management à Chelsea, le Portugais avait tenu 44 matches avant que ses Blues n’atteignent ce total de 20 buts concédés.
# 21 – Liverpool a égalé la meilleure perf de son histoire au plus haut niveau, en marquant au moins un but lors de ses 21 premiers matches de la saison. Comme en 1933-34.
# 2 – José Mourinho n’a remporté que deux de ses 10 confrontations avec Jürgen Klopp (20 %) dans sa carrière de manager. – Parmi les 114 managers qu’il a rencontré au moins deux fois, c’est le pire ratio du Portugais après celui qu’il affiche face à Ronald Koeman (17 %, 1 succès en 6 matches).
# 4 – Le Premier League ‘Manager of the Month’ award a été attribué à Jürgen Klopp pour la 4e fois en 2019/20 ; Aucun manager n’a jamais remporté cinq trophées du genre en l’espace d’une saison en Premier League.
 
                                                                                           °o0O§O0o°

Pour suivre…



Dim 19/01 à 17h30  
PL – J 23                                      
LIVERPOOL – MANCHESTER UNITED

Jeu 23/01 à 21h00
PL – J 24                          WOLVERHAMPTON WANDERERS  –
LIVERPOOL                                        

Categories: Á la uneNews

Laisser un commentaire