1ère journée PL

Commentaires, techniques et analyse de la 1ère journée de Premier League par Claude Henrot

1re JOURNEE PREMIER LEAGUE 2020-2021

 

LES AUTRES MATCHES




GRANDES LIGNES

SIX VICTOIRES AWAY EN HUIT MATCHES !
17 buts à 6 en faveur des visiteurs


But d’ouverture 100 % belge pour Leicester à West Bromwich !
Timothy Castagne – élu Man of the Match – a pris en défaut toute la défense locale pour concrétiser une superbe action de Dennis Praet sur le flanc gauche.
Et lundi, Leandro Trossard l’imitera en rendant, en vain, espoir à des Seagulls battus par un Chelsea encore en rodage.
Leeds, Leicester et Everton ont impressionné par la qualité de leur jeu.
Les Toffees, version Ancelotti, qui ont parfois roulé les Spurs dans la farine, sont méconnaissables d’autant que James Rodriguez est loin d’être un joueur fini ! Il faudra compter avec eux.
Aujourd’hui, la technique individuelle et collective a pris le pas sur le physique légendaire de mise dans les compétitions British.
Mais on n’a pas encore vu jouer Burnley…
Les Wolves, emmenés par un brillant Raul Jimenez, ont fait fort et très vite en assurant leur succès à Sheffield au cours des six minutes initiales !
On attend avec une impatience certaine, Chelsea – L’pool, premier sommet de la saison dimanche au Bridge.

                                                                                             @§#§@


POINT DE VUE
On ne peut que se féliciter des décisions impeccables prises par la VAR à Craven Cottage, comme à Selhurst ou à Anfield. Cela au moins c’est du beau travail. Unanimement reconnu et souligné par tous les observateurs anglais ou étrangers. L’arbitrage en sort grandi et le football plus propre pour ne pas dire moins sale.
Seulement voilà, il y avait un quatrième match. Un de trop pour donner 20/20 à l’instrument de tous les conflits. Mr. Blakes, superviseur en charge pour West Ham – Newcastle a “salopé” son travail « comme c’est pas possible » ! Quel dommage…
 
                                                                                                   °o0O§O0o°

Sam 12/09 à 13h30
                                                                         FULHAM 0 – ARSENAL 3
                                                                               Ouverture du championnat

Le vainqueur des play-offs du Championship n’a pas fait le poids face au double tenant FA Cup-Community Shield. Un score sans appel an faveur des Gunners, initié dès la 9e sur un ballon relâché par Rodak, juste après un loupé  monstrueux de Kamara (ex-KV Kortrijk) pour les Cottagers. Match plié et replié endéans les 12 premières mins de la reprise via un heading de Gabriel sur corner, et une splendide frappe enroulée d’Aubameyang.
FFC est bien parti pour vivre une longue, une très longue saison…

Technique

Huis clos – Ref : Chris Kavanagh

Buts (assists) :  8e Lacazette (-) 0-1, 49e Gabriel (Willian) 0-2, 57e Aubameyang (Willian) 0-3 
Penalty manqué : –
Jaunes : 4 (2-2) Hector, Cairney (F) / Bellerin, Aubameyang (A)
Remplacements : 3 / 3
Exclusion :
Temps additionnel : 1’ + 3’        


Man of the Match :  GABRIEL (A)                                   

Belges : Odoi (F) titulaire 90’                                                                  

Ex-étrangers JPL : Kamara (F) remplacé 63e par Mitrovic ; Kebano (F) remplacé 63e aussi. Knockaert (F) sub 90’     

 

Stats du match

Possession : 45 % / 55 %                                            

Tirs au but : 5 – 13         

Dont cadrés : 2 – 6
Corners forcés : 2 – 3                                 

Fautes commises : 12 – 12    

Sam 12/09 à 16h00
                                                         CRYSTAL PALACE 1 – SOUTHAMPTON 0

Les natif d’un vendredi 13 connaissent depuis toujours la dure signification de la « Loi de Murphy ». Votre téléviseur fonctionne comme une horloge et au moment du coup d’envoi de ce match, il reflète un écran noir signalant des problèmes de connexion. Merci VOO ! Apparemment, ce n’est pas le cas de mes amis contactés en urgence. J’appelle VOO et, après 27 mins d’attente interminables, un aimable technicien me fait comprendre que le problème vient de ma prise et qu’un de ses collègues itinérant viendra me dépanner lundi. Grand bricoleur devant l’Eternel, je parviens à refixer provisoirement la maudite prise et peut enfin voir la fin de match à Selhurst Park. Un but limpide de Zaha à la réception d’un centre de Townsend, et un autre du même Anglo-Ivoirien, annulé pour hors-jeu, de très peu. La conclusion de Julien Courtois, aux commentaires ? « Je ne comprends toujours pas pourquoi Batshuayi est resté 90 mins sur le banc. C’est le fait du match » Ceux qui ont suivi ce brave Michy la saison passée à Chelsea, eux, savent pourquoi. Et le fait de marquer deux buts avec les Diables contre le FC Hout-si-Ploût ne donne pas automatiquement droit à un jeton de présence dans l’équipe type, fût-elle Crystal Palace.
 
Technique

Huis clos – Ref : Jonathan Moss

But (assist) : 13e Zaha (Townsend)
Penalty manqué : –
Jaunes : 3 (2-1) McCarthy, Schlupp (CP) / Walker-Peters (S)
Exclusion :
Temps additionnel : 2’ + 6’       


Man of the Match 
: ZAHA (CP)                                     

Belges : Batshuayi (CP) sub 90’ ; Benteke (CP) blessé                                                                   

Ex-étrangers JPL : Koutaté (CP) titulaire 90’ ; Milivojevic (CP) sub, monté 74e / Djenepo (S) sub, monté 77e    

 

Stats du match

Possession : 30 % / 70 %                                            

Tirs au but : 5 – 9         

Dont cadrés : 3 – 5
Corners forcés : 7 – 3                                 

Fautes commises : 14 – 11    


                                                   WEST HAM UNITED 0 – NEWCASTLE UNITED 2

Même si les Hammers ont légèrement dominé et ont trouvé à deux reprises la transversale de Karl Darlow, ce succès away des Magpies est loin d’être immérité. La bande à Steve Bruce a subi un lifting qui la rend plus séduisante à plus d’un titre. Une défense solide plus rigoureuse, et des reconversions offensives rapides et précises, capables de faire mal à tout adversaire. Notons que leurs buts ont été signés par les newcomers Callum Wilson (B’mouth) et Jeff Hendrick (Burnley), alors que l’ex-vice roi des passeurs, Ryan Fraser, est resté sur le banc. Très belle mentalité affichée par les Magpies hormis ce cri effroyable poussé par Almiron, entendu jusqu’à Marseille, alors qu’il n’avait même  pas été touché, et le coup de coude – après 15 secondes de jeu ! – de l’incorrigible Andy Carroll, en plein visage de Soucek en tout impunité !
M. Attwell n’est assurément pas le meilleur ref du royaume, et si en plus, il est archi-mal aidé par Peter Blankes, préposé à la VAR, lequel a pris plusieurs décisions à contre-sens ou n’en a pas pris du tout alors que c’était évident, cela devient un arbitrage calamiteux ! Faut changer de métier M. Blankes ; il y aura bientôt des jobs à saisir chez les marchands de hot-dogs aux abords des stades.


Technique

Huis clos – Ref : Stuart Attwell

Buts (assists) : 56e C. Wilson (Hendrick) 0-1, 87e Hendrick (Almiron) 0-2 
Penalty manqué : –
Jaunes : 4 (2-2) Fredericks, Yarmolenko (WHU) / Manquillo, Hayden (NU)
Remplacements : 3 – 3
Exclusion : –
Temps additionnel : 1’ + 5’        


Man of the Match 
: Callum WILSON (NU)                                    

Belges : –                                                                     

Ex-étrangers JPL : –     

 

Stats du match

Possession : 58 % / 42 %                                            

Tirs au but : 15 – 15         

Dont cadrés : 3 – 2
Corners forcés : 8 – 7                              

Fautes commises : 13 – 7   
                                                                             


Dim 13/09 à 15h00
                                                        WEST BROMWICH ALBION 0 – LEICESTER CITY 3

Les Foxes ont de plus en plus l’accent belge. Avec le passage de Timothy Castagne de l’Atalanta au King Power, c’est un trio de compatriotes titulaires que Rodgers alignait. Et l’ex-manager des Reds n’aura pas regretté son choix.
Comme à ses meilleurs moments de la saison passée, City débutait très, très prudemment. Presque trop pour rendre spectaculaire cette première partie de rencontre légèrement dominée par les promus. Mais leur manque de force offensive ne leur a pas permis de tromper un Schmeichel qui a passé un après-midi de tout repos.
Et puis dès la reprise, come d’hab, les Foxes ont accéléré leur jeu et ont plus que menacé Johnstone, mal préservé par une défense aux abois. Un pressing des visiteurs qui ne pouvait que se concrétiser rapidement. Ce fut fait après dix minutes disputées à sens unique. Praet débordait sur le flanc gauche et centrait pour la tête de Castagne (0-1). Timothy n’est pas le premier Belge à marquer dès sa première apparition en PL. Avant lui, quatre Diables avaient réussi le même exploit. Qui sont-ils ? Je vous laisse fouiller dans votre mémoire. Chiche ? Vous trouverez ces quatre noms tout au bas de cette page 
J
Malgré trois opportunités manquées par les Foxes, WBA avait fait illusion pendant 45 mins mais la seconde période fut un calvaire pour eux. Pourtant, en dépit d’un Barnes three stars, Leiceter n’a aggravé le score qu’à la faveur de deux coups de pied de réparation comme on dit dans l’Hexagone. Faut dire qu’avec Mr. Péno au sifflet (12 sifflés la saison dernière), ça ne tergiverse pas. Pas besoin de la VAR. Et quand Leicester bénéficie d’un péno, le goal est quasiment acquis. Vardy ne les rate presque jamais. Comme notre Mo, que Jamie rejoint au classement des buteurs… sur penalties only, puisque Salah a signé un hat-trick.
Dès dimanche après-midi on avait vu évoluer les trois promus avec un Leeds flamboyant, un WBA hésitant et un Fulham nettement insuffisant. Welcome back in Premier League, boys !
Encore deux chiffres en guise de conclusion, Castagne est le 58e Belge à évoluer en Premier League et, déjà, le 36e à marquer au moins une fois.
  

Technique

Huis clos – Ref : Anthony Taylor

Buts (assists) : 56e Castagne (Praet) 0-1, 74e Vardy (pen) 0-2, 84e Vardy (pen) 0-3
Penalty manqué : –
Jaunes : 2 (1-1) Ajayi (WBA) / Justin (LC)
Remplacements : 3 – 2
Exclusion : –
Temps additionnel : 1’ + 3’        


Man of the Match : Timothy CASTAGNE (LC)                                     

Belges : Castagne & Tielemans (LC) titulaires 90e ; Praet (LC) titulaire, remplacé 75e                                                                     

Ex-étrangers JPL :  Ndidi (LC) titulaire 90’ ; Evans (LC) non repris   

 

Stats du match

Possession : 37 % / 63 %                                            

Tirs au but : 7 – 13         

Dont cadrés : 1 – 7
Corners forcés : 2 – 5                                 

Fautes commises : 12 – 9    


Dim 13/09 à 17h30
                                                           TOTTENHAM HOTSPUR 0 – EVERTON 1

José Mourinho face à Carlo Ancelotti, quel duel  de personnalités prestigieuses pour une journée inaugurale ! Que de trophées majeurs remportés à eux deux ! Cette fois, le Transalpin a nettement pris la mesure du Portugais, lequel, sauf erreur de notre part, ne devrait pas faire de vieux os dans le Northern London.
La seconde tête d’affiche du week-end a donné lieu à un match de très belle qualité, mais rarement passionnant vu le manque de combativité et de rébellion affiché par des Spurs en difficulté, archi-dominé par d’excellents Toffees, malgré les approximations de Richarlison. Complètement isolé devant Lloris, le Brésilien « Calimero » de Goodison a signé, en 1re mi-temps, le loupé du week-end. En Angleterre. Car on a fait « mieux » derrière les casernes malinoises.
Mais Padre Carlo a pu compter sur d’autres éléments tels que ses trois petits (pas tant que cela !) nouveaux, acquis pour la bagatelle de 54 millions de £ et répondant aux noms de Doucouré (Watford), Allan (Napoli) et, surtout, ce James Rodriguez (Real Madrid) que l’on disait « fini » à 29 ans. Bon, le Colombien natif de Cucuta (ça ne s’invente pas) devra confirmer dans les semaines et mois à venir, mais il pourrait constituer un sérieux renfort pour le second club scouse. Tottenham réagit timidement en fin de partie mais, bien que sollicité sur des ballons aériens, Pickford ne fut pas véritablement mis en péril.
    

Technique

Huis clos – Ref : Martin Atkinson

But (assist) : 55e Calvert-Lewin (Digne)   
Penalty manqué : –
Jaune : 1 (1-0) Højbjerg (TH)
Remplacements : 3 – 3
Exclusion : –
Temps additionnel : 0’ + 4’        


Man of the Match 
: JAMES RODRIGUEZ (E)                                     

Belge : Alderweireld (TH) titulaire 90’                                                                   

Ex-étrangers JPL :  – 

 

Stats du match

Possession : 51 % / 49 (49 / 51 au repos)                                      

Tirs au but : 9 – 15         

Dont cadrés : 5 – 4
Corners forcés : 5 – 3                                 

Fautes commises : 15 – 7    

Lun 14/09 à 19h00
                                                                 SHEFFIELD UNITED – WOLVERHAMPTON WANDERERS

Le seul match de la journée inaugurale non retransmis par VOO. Dommage, leur technicien venait de passer pour refixer la connexion de la Box Evasion. C’était le 100e match officiel de Raul Jimenez (que j’aimerais tellement voir débarqué à Anfield) et le Mexicain a voulu célébrer avec faste cet événement. Il a ouvert le score après deux minutes grâce à un but splendide, son 31e, déjà, en PL (record absolu du club parmi l’élite) et a ouvert la voie à des « affamés Loups » qui ont doublé la mise trois minutes plus tard par Saïss d’un heading sur corner, cent millionième « scène de crime » identique – et très prisée des fans – en Angleterre. Le plus dur était déjà accompli et le sort des Blades définitivement scellé.
Vite fait, bien fait, telle est la devise des Loups. Cette année du moins, car la saison dernière, ils n’ont presque jamais marqué avant le repos. Etonnante stat, s’il en est.
 
Technique

Huis clos – Ref : Mike Dean

Buts (assists) : 3e Raul Jimenez (Castelo Podence) 0-1, 6e Saïss (Neto) 0-2 
Penalty manqué : –
Jaunes : 2 (2-0) Egan, McBurnie (SU) / Marçal de Oliveira (WW)
Remplacements : 2 – 3
Exclusion : 
Temps additionnel : 1’ + 5’     


Man of the Match 
: Raul JIMENEZ (WW)                                    

Belge : Dendoncker (WW) titulaire 90’                                                                     

Ex-étrangers JPL : Berge (SU) sub, monté 76e      

 

Stats du match

Possession : 55 % / 45 %   (51 – 49 au repos)                                 

Tirs au but : 9 – 11        

Dont cadrés : 2 – 4
Corners forcés : 12 – 5                                 

Fautes commises : 13 – 7    


Lun 14/09 à 21h15
                                                           BRIGHTON & HOVE ALBION 1 – CHELSEA 3

Sans livrer une grande prestation, Chelsea s’est imposé sans trop de douleur à l’Amex en émergeant après l’heure de jeu. Les Blues avaient pris les commandes sur un penalty (Ryan sur Werner) pas tellement flagrant mais avaient été rejoints au score après la reprise sur un joli tir à distance de Trossard, dans le coin droit de Kepa. C’est déjà le 29e but concédé par le gardien espagnol sur une frappe hors surface depuis son arrivée au Bridge en 2018.
La joie de BHA fut de très courte durée, une poignée de secondes tout au plus, puisque Reece James reprit l’avance pour les Blues sur une frappe somptueuse des 25 m pleine lucarne. Plus joli but encore que celui signé par le Belge. Tristes débuts d’Adam Lallana parmi les Seagulls. L’ex-Red s’est claqué juste avant la pause. Une promesse chez les Mouettes : Lamptey, arrivé sur la côte sud en provenance de… Chelsea, pour la somme quasi ridicule (en Angleterre) de quatre millions de quids !
 
Technique

Huis clos – Ref : Craig Pawson

Buts (assists) : 23e Jorginho (pen) 0-1, 54e Trossard (Lamptey) 1-1, 56e R. James (Jorginho) 1-2, 66e Zouma (R. James) 1-3
Penalty manqué : –
Jaune : 1 (1-0) Lamptey (BHA)
Remplacements : 3 – 3
Exclusion :
Temps additionnel : 4’ + ‘4’         


Man of the Match 
: Reece JAMES (C)                                     

Belge : Leandro Trossard (BHA) titulaire 90’                                                                     

Ex-étrangers JPL : Ryan (BHA) titulaire 90’ ; Izquierdo (BHA) blessé    

 

Stats du match

Possession : 52 % / 48 %                                            

Tirs au but : 13 – 10         

Dont cadrés : 3 – 5
Corners forcés : 4 – 3                                 

Fautes commises : 8 – 13



Postposés à des dates ultérieures (les deux clubs mancuniens ont droit à 30 jours de repos) :
                                                       BURNLEY – MANCHESTER UNITED
Technique

Huis clos – Ref :

Buts (assists) :   
Penalty manqué :
Jaunes : 0 (0-0)
Exclusion :  
Temps additionnel :         


Man of the Match 
:                                       

Belges :                                                                     

Ex-étrangers JPL :     

 

Stats du match

Possession :  % /  %                                             

Tirs au but :          

Dont cadrés :
Corners forcés :                                  

Fautes commises :     


                                                            MANCHESTER CITY – ASTON VILLA
Technique

Huis clos – Ref :

Buts (assists) :   
Penalty manqué :
Jaunes : 0 (0-0)
Exclusion :  
Temps additionnel :         


Man of the Match 
:                                       

Belges :                                                                     

Ex-étrangers JPL :     

 

Stats du match

Possession :  % /  %                                            

Tirs au but :          

Dont cadrés :
Corners forcés :                                  

Fautes commises :     

                                                                                             @§#§@
QUIZ : les quatre autres Belges ayant marqué lors de leur 1er match en PL sont…
Luc Nilis et Christian Benteke (Villa), Thomas Vermaelen (Arsenal) et Leandro Trossard (BHA)

Buts belges 2 : Timothy Castagne (Leicester) le 0-1 à West Brom et Leandro Trssard, le but de BHA  
Assist belge 1 : Dennis Praet (Leicester) pour Castagne sur le 0-1

Belge « Man of the Match » 1 : Timothy Castagne, pour son 1er match en Premier League


                                                                                             @§#§@




Laisser un commentaire